L’importance des œstrogènes pour l’organisme


Les œstrogènes forment des hormones importantes pour l’organisme de la femme étant donné qu’elles assurent un mécanisme de prolifération au niveau des organes. Avec l’âge ou dû à un mauvais mode de vie, le taux d’œstrogène à l’intérieur de l’organisme de la femme diminue.

Or, ce dernier devrait être assez équilibré afin d’assurer une bonne santé et une bonne forme.


À quoi servent les œstrogènes ?

Les œstrogènes sont des hormones féminines, produits par les ovaires, qui sont actifs sur de nombreux tissus de l’organisme. Elles jouent un rôle dans la métabolisation, la gestion de la graisse corporelle ainsi que la régulation du cycle menstruel. La diminution du taux d’œstrogène conduit à certains bouleversements comme les vertiges, les angoisses, les bouffées de chaleur, les fourmillements et autres.


Pourquoi favoriser l’œstrogène ?

Les œstrogènes opèrent sur le système uro-génital, le squelette, la peau ainsi que les muqueuses, la glande mammaire, le système cardiovasculaire, le système digestif et le cerveau. Après la ménopause, le taux d’œstrogène dans l’organisme de la femme diminue considérablement. Cela est dû au fait que les ovaires n’en produisent plus. Ainsi, tous les tissus qui sont associés aux œstrogènes connaissent des changements comme la peau, le squelette, les muqueuses. C’est pourquoi il est important de favoriser la production d’œstrogène par l’organisme.

Afin de remédier à la diminution du taux d’œstrogène, l’alimentation joue un grand rôle. En effet, une alimentation soignée et variée peut pallier la réduction de la production d’hormones. Nombreux sont les aliments qui sont composés d’éléments identiques aux œstrogènes. Nous pouvons citer, entre autres, l’ail, le concombre, le carotte, le soja, la pomme de terre, et tant d’autres. Il en est de même pour les fruits comme la cerise, la papaye, la prune, et autres. Les graines, les céréales, les produits laitiers ainsi que les aromates contiennent également des phytoœstrogènes importants.


Pourquoi réduire le taux d’œstrogène ?

Bien qu’avoir assez d’œstrogènes est indispensable pour le bien-être de la femme, un surplus de cette hormone peut mener à divers désagréments comme la prise de poids, les règles irrégulières, les sautes d’humeur, et autres. Vous risquez également d’attraper certaines maladies comme les kystes, l’endométriose, les polypes.

Pour éliminer les œstrogènes décomposés, il est conseillé de prendre du thé vert, des légumes crucifères, des aliments riches en fibre. Un excès d’œstrogène peut également conduire à un ralentissement du fonctionnement du métabolisme.

Si certains aliments contribuent à l’augmentation du taux d’œstrogène, d’autres mènent à sa baisse. Pour les fruits, il y a les figues, les poires, les raisins, et autres. Quant aux légumes, nous pouvons citer les courgettes, le brocoli, le chou, les haricots verts, etc. Certaines céréales causent également la diminution des œstrogènes comme le riz blanc ou la farine blanche.

Surtout pour les femmes ménopausées, il s’avère que faire plus d’exercices contribue à la réduction du taux d’œstrogène. Pour vous assurer que les exercices que vous pratiquez sont adaptés à vos objectifs, moi, Rémi ELOY vous propose des séances de coaching par webcam.

Comment garder la forme? La régularité, des bonnes habitudes et s'abonner à ma newsletter. Pour plus de bonheur suivez-moi Rémi ELOY coach sportif et inscrivez vous pour ne rien rater à ma newsletter !


82 vues